Sabrina Bourgeois

jcrop-preview

Sabrina est candidate au doctorat en science politique. Elle s’intéresse à la participation politique des communautés autochtones dans le processus décisionnel relié à l’acceptation, ou non, de nouveaux projets miniers ainsi qu’à leur influence sur la prise de décision du gouvernement. Elle compte faire une comparaison entre le Québec et la Nouvelle-Calédonie. Elle détient une maitrise en science politique à l’Université Laval. Son mémoire porte sur l’influence des coalitions allochtones et autochtones sur la construction du « moratoire administratif » sur l’exploration et l’exploitation de l’uranium au Québec en 2013. Pendant ses études, elle est membre du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones ainsi qu’auxiliaire de recherche à la Chaire de recherche sur le développement durable du Nord.