Ève Harbour Marsan


Ève est candidate à la maitrise en sciences géographiques. Son mémoire porte sur la gouvernance de la production énergétique au Nunavik et questionne l’évolution de la participation des Autochtones depuis l’événement du projet de la Baie-James. Présentement en stage aux Affaires autochtones au sein du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, elle s’intéresse à la géopolitique des ressources naturelles et de l’aménagement du territoire, aux projets d’énergies renouvelables en régions éloignées et leur potentiel pour l’empowerment des communautés autochtones.